Racisme : Coca-Cola suspend ses pubs sur Facebook

Coca-Cola Company soutient la campagne ” Stop Hate For Profit “: le colosse vient de dĂ©cider d’arrĂȘter la publicitĂ© sur Facebook pendant au moins 30 jours. DĂšs le 1er juillet, il n’y aura donc plus de messages publicitaires sur Facebook dĂ©diĂ©s Ă  l’entreprise spĂ©cialisĂ©e dans les boissons non alcoolisĂ©es.

Coca-Cola rejoint le boycottage de la publicité sur les réseaux sociaux

Stop Hate For Profit, initialement soutenu par certaines marques de vĂȘtements, a rapidement Ă©tĂ© approuvĂ© par des entreprises de diffĂ©rents secteurs. Tout a commencĂ© lorsque certaines pages ont partagĂ© du contenu oĂč beaucoup ont vu la violence, la haine et la dĂ©sinformation. La demande reçue de Facebook et d’autres rĂ©seaux sociaux est une rĂ©glementation plus stricte concernant les messages incitant Ă  la haine, Ă  la violence et au racisme.

Face au racisme, Coca-Cola suspend ses pubs sur Facebook
Face au racisme Coca-Cola suspend ses pubs sur Facebook

James Quincey, PDG de Coca-Cola, a déclaré dans une note publiée sur le site officiel:

À partir du 1er juillet, Coca-Cola Company suspendra la publicitĂ© payante sur toutes les plateformes de mĂ©dias sociaux dans le monde pendant au moins 30 jours. Nous prendrons un certain temps pour rĂ©Ă©valuer nos normes et politiques publicitaires afin de dĂ©terminer si des critiques sont nĂ©cessaires en interne et ce que nous devrions attendre de nos partenaires de mĂ©dias sociaux pour dĂ©barrasser les plateformes de la haine, de la violence et du contenu inappropriĂ©. Nous attendons plus de responsabilitĂ©, d’action et de transparence.

Probablement non seulement Facebook sera victime de ce boycott – Ă©galement promu par Unilever – mais plutĂŽt tous les mĂ©dias sociaux, y compris Instagram, Twitter et YouTube. Bien que le plus gros profit pour la sociĂ©tĂ© de Mark Zuckerberg provienne des petites et moyennes entreprises, l’action choisie par Coca-Cola Company reprĂ©sente une mauvaise publicitĂ© pour le gĂ©ant. Il y a quelques jours Ă  peine, un porte-parole de Facebook a dĂ©clarĂ©:

Nous investissons des milliards de dollars chaque annĂ©e pour assurer la sĂ©curitĂ© de notre communautĂ© et travaillons en permanence avec des experts externes pour revoir et mettre Ă  jour nos politiques. Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail Ă  faire et continuerons de travailler avec des groupes de dĂ©fense des droits civiques et d’autres experts pour dĂ©velopper encore plus d’outils, de technologies et de politiques pour poursuivre cette lutte.

Il suffit d’attendre pour savoir comment Ă©voluera cette situation dĂ©licate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez Ă©galement