HarmonyOS : qu’est-ce que le nouvel OS de Huawei

Huawei passe en contre-attaque. Après la dĂ©cision de l’administration Trump de suspendre la fourniture de logiciels et de composants Made in USA – suspense qui, comme nous le savons, ne prendrait effet qu’après la fin de l’extension, prĂ©vue pour le 19 aoĂ»t prochain – la sociĂ©tĂ© chinoise a annoncĂ© hier la publication de son Système d’exploitation très personnel, HarmonyOS : Huawei’s new operating system. En rĂ©alitĂ©, cela fait quelques annĂ©es que la sociĂ©tĂ© chinoise travaille sur sa propre plate-forme, Hongmeng , mais ce qui au dĂ©but ne semblait ĂŞtre qu’un projet parallèle et plutĂ´t expĂ©rimental semble avoir pris une autre dimension juste après le Big Ban amĂ©ricain.

HUAWEI – Nouvelles HarmonyOS

En utilisation quotidienne, les utilisateurs ne remarqueront pas de grandes diffĂ©rences en ouvrant la mĂŞme application sur diffĂ©rents appareils. Pour atteindre ce rĂ©sultat, HarmonyOS, qui repose sur un nouveau micro – noyau – le logiciel qui gère le fonctionnement du système d’exploitation – sera open source avec un compilateur ARK et une architecture sĂ©curisĂ©e et fiable.

L’une de ses particularitĂ©s sera la flexibilitĂ© : après la crĂ©ation de l’application, les dĂ©veloppeurs n’auront pas Ă  l’adapter au pĂ©riphĂ©rique choisi, car le système d’exploitation s’occupera de cela directement. Selon Yu, le micro-noyau sera donc très diffĂ©rent de ceux utilisĂ©s par Android et iOS, alors qu’HarmonyOS reprĂ©sente une nouvelle gĂ©nĂ©ration de systèmes d’exploitation et sera capable d’activer facilement l’intelligence artificielle sur diffĂ©rents appareils. Une autre caractĂ©ristique, dĂ©jĂ  discutĂ©e ces derniers mois, sera la rapiditĂ© d’exĂ©cution grâce Ă  un composant appelĂ© Moteur de latence dĂ©terministe: HarmonyOS donnera la prioritĂ© Ă  certaines actions en leur allouant davantage de ressources. Selon Huawei, l’ efficacitĂ© devrait ĂŞtre presque 5 fois supĂ©rieure Ă  celle des systèmes actuels.

En bref, Huawei est sĂ©rieux. Il veut s’Ă©manciper des fournisseurs de stars et de stripes. Cela ne veut pas dire qu’Ă  partir de maintenant, tous les produits Huawei auront un système d’exploitation propriĂ©taire. Bien que toujours assez Ă©vasif dans les dĂ©clarations, la sociĂ©tĂ© a laissĂ© entendre qu’HarmonyOS restait confinĂ© aux nouveaux tĂ©lĂ©viseurs du groupe (comme le nouveau Honor Vision qui vient d’ĂŞtre lancĂ© sur le marchĂ© chinois) et aux produits IoT tels que les haut-parleurs intelligents, les Ă©crans portables, les produits portables et composants pour le secteur automobile. Les tĂ©lĂ©phones, en bref, resteront toujours et « fidèles » Ă  Android, du moins tant que Huawei sera libre d’accĂ©der aux ressources de Google. Puis, Ă©ventuellement, vous changerez de cap …

Vous aimerez Ă©galement