Entreprise : prenez garde aux dangers informatiques !

Aucune entreprise ne peut se permettre de fermer les yeux sur les risques liés à l’informatique et ce, quel que soit son secteur d’activités ou son envergure. En effet, chaque société peut être la cible potentielle de cyberattaques. Sans compter sur les pannes pouvant également affecter le système informatique. De ce fait, vous devez prendre vos dispositions en amont afin de protéger vos données. Ces quelques conseils vous aideront à améliorer la cybersécurité au sein de votre entreprise.

Gardez le contrôle sur les appareils utilisés

De nombreuses entreprises autorisent leurs employés à se servir de leurs équipements informatiques personnels. C’est le concept du BYOD pour « Bring Your Own Device ». La solution offre certains avantages. Il est par exemple plus agréable pour les salariés d’utiliser du matériel avec lequel ils sont familiarisés. De plus, l’accès continu aux données professionnelles est optimisé : même en déplacement ou en congé, un collaborateur sera en mesure d’apporter son aide sur des dossiers qu’il a traités. La productivité est donc optimisée.

Cependant, une telle pratique ouvre les voies à de multiples menaces. En effet, les équipements personnels sont généralement plus vulnérables aux intrusions, chevaux de Troie, rançongiciels et autres cyberattaques. L’entreprise doit donc être en mesure d’exercer un certain contrôle sur les terminaux pour préserver ses données.

Vous pouvez cloisonner les données professionnelles de sorte à ce qu’elles soient bien distinctes des données privées enregistrées sur l’appareil. Vous avez également la possibilité de soumettre ces données à un système de contrôle d’accès (certificat électronique, par exemple). Par ailleurs, vous pouvez exiger que l’équipement soit verrouillé par un mot de passe, une empreinte digitale ou une autre option qui réduit les risques d’accès non souhaités.

Ajoutez à cela que vous pouvez garder l’œil sur un smartphone depuis votre PC. Pour ce faire, il faut installer une application sur le terminal. Attention, le propriétaire de l’appareil doit être consentant, autrement vous encourez des problèmes juridiques. Les fonctionnalités peuvent intégrer un géorepérage de l’appareil, l’enregistrement des appels, des captures d’écran…grâce auxquelles vous serez en mesure d’identifier des menaces potentielles.

SĂ©curisez votre parc informatique

Toutes les données qui circulent sur votre réseau doivent être protégées. Cependant, le niveau de sécurité exigé n’est pas nécessairement le même. A cet effet, il est primordial de mener un audit en amont pour identifier les risques et définir les solutions adéquates.

En plus de sécuriser le matériel, n’hésitez pas à sécuriser l’accès aux locaux. Différentes méthodes sont envisageables, le choix dépend du niveau de sécurité souhaité et du budget dont vous disposez :

  • Serrures de sĂ©curitĂ©,
  • Badges et cartes RFID,
  • Digicodes,
  • ContrĂ´le rĂ©tinien,
  • Lecteur d’empreinte,
  • Commande vocale,
  • etc.

Cela réduira les risques d’intrusion et optimisera la protection des données enregistrées sur vos terminaux et serveurs.

La gestion du parc informatique exige des mises à niveau régulières, de même qu’un suivi de performances constant. Grâce aux conventions de service (SLA), vous pouvez déléguer cette mission à des professionnels qui veilleront à ce que l’ensemble de vos systèmes et processus fonctionnent correctement. En cas d’anomalie, les dispositions correspondantes seront immédiatement prises, limitant les risques d’interruption de vos activités.

Sauvegardez vos données

Le risque que vos données informatiques soient piratées, infectées par un virus ou encore volées est assez commun dans l’imaginaire collectif, mais il ne faut pas négliger la possibilité qu’elles soient détruites. La sauvegarde constitue donc un paramètre essentiel dans la protection de votre entreprise contre les menaces qui planent sur votre structure informatique.

Faites régulièrement des copies de vos fichiers importants. Le backup local s’effectue sur des supports en dur (clés USB, disque dur externe…). La sauvegarde en ligne s’effectue sur des réseaux hors de votre site. Vous pouvez combiner les deux solutions pour une sécurité accrue.

En cas de vol ou de détérioration de votre matériel, vous pouvez accéder aux données sauvegardées et ainsi continuer à piloter efficacement vos activités.

Sensibilisez vos équipes à la cybersécurité

Il est primordial que les enjeux de la cybercriminalité soit compris de tous. En organisant des sessions de formation régulière, vous permettez à vos collaborateurs de connaître les dangers courants et de s’en prémunir.

En expliquant la nécessité de mettre les logiciels à jour, d’utiliser des logiciels antivirus, de vérifier la provenance des fichiers numériques avant de les ouvrir, etc., vous réduisez les risques de subir une attaque malveillante. On n’est jamais trop prudent !

La sensibilisation est d’autant plus utile face à l’essor fulgurant de l’IoT, ou l’Internet des objets. Ces appareils intelligents qui simplifient le quotidien à domicile comme en entreprise peuvent en effet vulnérabiliser la sécurité informatique s’ils ne sont pas utilisés à bon escient.

En résumé, la sécurisation passe avant tout par la prévention. Plus vous êtes conscient des risques, mieux vous êtes capable de les éviter ou de réagir dans les meilleurs délais.

Vous aimerez Ă©galement