Prestation d’un ramoneur, comment définir le tarif ?

Le ramonage est une étape cruciale de l’entretien d’une cheminée. Il vous permet de limiter les risques d’émanation de monoxyde de carbone ainsi que les risques d’incendie. Ainsi, il convient de ramoner régulièrement la cheminée et de faire appel à un professionnel pour le faire. Dans ce cadre, vous vous demandez quel budget faut-il préparer pour assurer un ramonage régulier. Découvrez les critères qui influencent sur le tarif de la prestation d’un ramoneur.

En fonction du type de cheminée

Prestation d’un ramoneur, comment définir le tarif ?

En général, l’étendue d’un travail à effectuer pendant le ramonage repose en grande partie sur le type de la cheminée. C’est le premier critère sur lequel un professionnel comme ce ramoneur situé en Essonne évalue le coût de sa prestation. Dans son ensemble, il existe plusieurs types de cheminées, dont la cheminée en bois, au charbon, au gaz ou au fuel. Selon ces professionnels du ramonage, l’épaisseur des résidus de cendre et de carbone laissés par la fumée s’avère être très différente pour chaque type. C’est pourquoi le tarif des travaux à faire varie selon le genre. Avec les taxes comprises, les prix varient donc entre 40 € à 70 € pour une cheminée en bois ou au charbon. En ce qui concerne le chauffage au gaz, il faut prévoir entre 40 € à 60 € et 50 € à 80 € pour un chauffage au fuel.

Suivant la fréquence d’utilisation

Plus vous vous servez de votre cheminée, plus vous serez obligé d’effectuer du ramonage. Selon les normes, un nettoyage est à prévoir lorsque la cheminée est en fonction plus de quatre fois par semaine. Il faut enlever régulièrement les résidus pour éviter toute accumulation. Seulement, avant de décider si votre cheminée a besoin d’être nettoyée, vous devez demander l’évaluation sur place d’un ramoneur. L’expert détermine selon ses expériences et ses compétences l’état du lieu et la fréquence du ramonage. C’est à partir de cela qu’il va également établir le budget à préparer pour cet entretien. Toutefois, il faut prendre en compte que le prix est tout autre pour un service de ramonage régulier. Les résidus dans le conduit sont moins épais et moins solides lorsque le propriétaire effectue régulièrement l’entretien.

Selon la taille du conduit

Pour établir le devis d’un ramonage, le ramoneur doit prendre en compte la taille de conduit. Plus le conduit est long, plus le travail à faire est important et le risque est élevé. Il arrive parfois que l’intervenant soit obligé de monter sur le toit pour curer la partie supérieure. La longueur de ce dernier définit donc l’étendue du travail à effectuer. Le tarif doit ainsi être proportionnel à la complexité des tâches. Si vous avez une cheminée très haute, il faut donc vous préparer à un budget plus conséquent que la normale pour le ramonage.

Les autres facteurs

En outre, la protection des lieux et le nettoyage de la suie font partie des caractéristiques qui constituent le devis. C’est dans ce cadre que le justificatif d’assurance entre en fonction. En effet, le coût de l’assurance vous serez également facturé. En plus de cela, les dépenses supplémentaires relatives aux travaux seront également à votre charge. Parmi elles figurent les frais de déplacement de l’intervenant. C’est la raison pour laquelle il est judicieux d’engager un professionnel dans votre région. De cette manière, les coûts de déplacement ne vous pèseront pas trop.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez Ă©galement