Les aliments à privilégier pour la cuisson à la broche

La cuisson √† la broche appel√©e √©galement tournebroche est une technique tr√®s ancienne. Elle vise √† pr√©parer la viande en morceaux ou en entier pour ensuite l’accrocher dans la broche. On tourne celle-ci lentement au-dessus d’un feu pour que la viande puisse dorer compl√®tement. Il s’agit d’une pratique utilis√©e dans le monde. Mais quels aliments cuire √† la broche¬†?

Bien comprendre ce mode de cuisson particulier

Bien qu’il s’agit d’une technique universelle, il faut dire que chaque pays dispose de leurs habitudes en ce qui concerne la cuisson √† la broche. C’est pour cela qu’il est possible de le faire avec le gaz, le charbon de bois ou un appareil √©lectrique. Justement, l’usage d’un tournebroche s’av√®re √™tre indispensable. Il s’agit d’un appareil de cuisine qui est en mesure d’accueillir un animal d√©coup√© ou en entier. Une fois que la viande est embroch√©e, la broche tourne sur elle-m√™me.

Pour votre information, le tournebroche traditionnel marche avec du bois. Ce qui permet d’obtenir une saveur particuli√®re qui ressemble de pr√®s √† celle du barbecue. C’est d’ailleurs pour cela que ce type de cuisson est pris√©. Si vous souhaitez vivre l’exp√©rience, vous aurez la chance de go√Ľter √† la meilleure rotisserie √† Allauch. Cependant, avec l’√©volution des technologies, des mod√®les √©lectriques sont apparus. Cette √©volution a permis de retrouver un tournebroche plus pratique, plus s√©curis√© et facile √† emporter.

Les aliments √† privil√©gier au r√ītissage par tournebroche

Quel aliment se prête à la cuisson au tournebroche ?

En r√®gle g√©n√©rale, la viande, les l√©gumes et le poisson peuvent √™tre r√ītis au tournebroche. Sachant que le mode de cuisson est lent, homog√®ne et r√©gulier, les aliments sont plus savoureux et tendres.

En termes de viande, le bŇďuf est √† l’honneur, il peut s’agir d’un filet ou d’un rumsteck. Le carr√© de porc et le cochon de lait peuvent √©galement en faire partie. Pour l’agneau, ce sera le gigot et l’√©paule qu’il est possible de r√ītir √† la broche. Les volailles s’accordent aussi √† la cuisson par tournebroche incluant, la dinde, le poulet, la pintade, le canard ou l’oie. Le r√ītissage est plus au point et le go√Ľt homog√®ne. M√™me la peau est parfaitement r√ītie.

Pour les poissons, l’id√©al serait de les cuire en entier pour pr√©server la texture de la viande. G√©n√©ralement, le saumon, le thon, le cabillaud, et la daurade font partie des meilleures esp√®ces √† cuire √† la broche.

Il y en a pour tous les types de consommateurs. Les v√©g√©tariens ne sont pas aussi en reste. Les l√©gumes peuvent √©galement √™tre r√ītis au tournebroche. Celui-ci, en plus de cuire lentement ces √©l√©ments, est √©galement en mesure de pr√©server leur go√Ľt. Entre autres, on a les oignons, les poivrons, les pommes de terre, les courgettes, les champignons, les aubergines.

Quelques informations supplémentaires à savoir sur ce mode de cuisson

Contrairement aux id√©es re√ßues sur la cuisson directe √† la flamme, la cuisson √† la broche est saine. De par la cuisson lente occasionn√©e, il n’y a aucune formation d’√©l√©ments chimiques dangereux pour la sant√©. Encore, les aliments lorsqu’ils cuisent √† la broche, ne marinent pas √† chaud dans leur graisse. Il n’y a pas non plus l’ajout de substances grasses. Ce qui d√©montre l’avantage de l’usage de cette technique saine.

À partir de la cuisson qui est relativement lente, le collagène arrive à se dissoudre. Ce qui rend la viande tendre.

Voil√† une technique int√©ressante √† adopter pour profiter d’un moment de joie en famille ou entre amis. autour d’un repas sain et √©quilibr√©.

 

Vous aimerez également